Contaminants fongiques : protéger les usagers et préserver le patrimoine avec Bioguess

Partagez

Les infestations fongiques constituent un réel risque pour les occupants d’un bâtiment, mais aussi pour le bâtiment lui-même et pour la préservation des œuvres d’art, des archives ou des documents à haute valeur ajoutée. Les gestionnaires d’établissements se trouvent généralement démunis face à la mérule, menace invisible au départ, mais qui prolifère de façon constante et exponentielle. Réagir rapidement est alors essentiel.   

Afin de prévenir les dégradations causées par ces micro-organismes, Bioguess développe une solution de surveillance et de diagnostic des contaminants fongiques. Véritable avancée technologique, fruit d’un travail de R&D de dix ans, protégé par six brevets, le dispositif Bioguess permet la détection de l’activité des moisissures avant que celle-ci ne soit visible, et ainsi de prévenir la biodégradation du patrimoine et la survenue chez l’homme de diverses pathologies.

L’innovation repose sur la détection des composés organiques volatils (COV) émis lors de la sporulation (émissions des spores) des moisissures, et de leur combinaison, débouchant sur un indice de contamination fongique (ICF). Une fois installé, le dispositif analyse en quasi temps réel les informations collectées et alerte en cas de développement fongique. Une intervention rapide permet alors de stopper la prolifération des moisissures, par une analyse des causes (hygrométrie, etc.) et leur remédiation.

Surveillance continue ou intervention de diagnostic ponctuelle, l’équipe Bioguess propose son expertise, sur-mesure et selon les besoins.

Musées, bibliothèques, espaces culturels, hôpitaux et autres établissements recevant du public pourront tirer tous les bénéfices de ces prestations qui permettent de traiter les sources de dégradation biologique et, in fine, de préserver la santé des usagers.   

EN SAVOIR PLUS 

RÉFÉRENCES

Égypte


Parc immobilier


Contact : Enric Robine – 01 64 68 85 39 – enric.robine@cstb.fr