Nanomatériaux

Partagez

« Les acteurs du bâtiment connaissent les « nano » depuis quelques années. Très répandue dans la filière, l’association de nano-objets aux produits de construction en améliore les propriétés ou leur en confère de nouvelles : bétons plus résistants, peintures autonettoyantes, isolants plus performants…  

Leur petite taille fait leur intérêt, mais est aussi la cause des risques toxicologiques qu’ils induisent du fait de leur capacité à se comporter comme des gaz. Ainsi, ils peuvent traverser les barrières biologiques et se disperser dans l’environnement entraînant, à terme, l’exposition des populations à des agents dont l’innocuité n’est pas prouvée.  

Le CSTB apporte son expertise scientifique et technique sur la caractérisation de l’exposition des personnes à ces émissions particulaires qui se diffusent dans les différents milieux, et particulièrement dans l’air ambiant. »  

Contact: Charles Motzkus – 01 64 68 88 17 – charles.motzkus@cstb.fr