Préserver la santé et améliorer le confort des usagers d’un bâtiment via l’offre Qualité de l’air intérieur du CSTB

Partagez

Argument de valorisation immobilière, la qualité de l’air intérieur lorsqu’elle est dégradée coûte près de 20 milliards d’euros par an en France. Les citoyens passant plus de 90 % de leur temps dans des espaces clos, lieux de contaminations multiples, il s’agit d’un sujet de santé publique majeur.

Les professionnels de la construction et de la santé, les gestionnaires de bâtiments et d’espaces accueillant du public peuvent faire appel à l’expertise du CSTB pour tester ou choisir des matériaux et équipements garantissant une bonne qualité de l’air intérieur, faire un diagnostic de leurs locaux ou mettre en place un programme de surveillance, promouvoir des actions, notamment auprès des occupants, pour améliorer le bien-être et la qualité sanitaire des espaces.  

Le CSTB a développé une offre de services permettant de mesurer les substances présentes dans l’air des locaux ou dans les émissions de matériaux et produits utilisés dans les espaces publics, les logements ou les bureaux. Il formule des recommandations techniques et propose des solutions afin d’assurer un renouvellement de l’air adapté et ainsi améliorer la qualité de l’air dans les environnements intérieurs.

RÉFÉRENCES


Groupe 3F


Contact : Corinne Mandin – 01 64 68 85 97 – corinne.mandin@cstb.fr